Logo Insect Respect
Logo Insect Respect

Il y a de moins en moins d’insectes !

Les insectes représentent la catégorie d'animaux qui totalise le plus d'espèces sur notre planète. Nous sommes loin de les connaître tous, mais nous savons qu'ils sont en forte régression.

 

 

[Mort des insectes - Régression des insectes : Download pdf (en allemand) avec les études les plus importantes, 5 pages]

 

Le nombre d’espèces d’insectes dans le monde entier est estimé être compris entre deux et dix millions. Seul un million d'entre elles ont été répertoriées par les scientifiques. En Allemagne, les insectes régressent fortement et les études le révèlent clairement. Plus de 30 % des espèces d’insectes sont déjà menacées. Près de 5 % d'entre elles sont considérées comme éteintes. Les organisations de protection de la nature ont dénombré dans certaines régions d'Allemagne 80 % d'insectes en moins qu'il y a encore 15 à 20 ans. En 2017, l'étude publiée dans la revue scientifique PLoS One a fait beaucoup parler d'elle en mettant en exergue que plus de 75 % de la biomasse des insectes volants ont régressé au cours des 27 dernières années [Téléchargement Étude, en allemand]. Des constatations similaires ont été faites en Autriche et en Suisse.

La population mondiale est en hausse et il en est de même pour les surfaces que s'approprient les êtres humains comme espace vital. Les espaces vitaux (naturels) qui servaient jusqu'à ce jour de biotopes aux insectes et autres créatures sont également urbanisés.

Sans parler des aires nécessaires à la production de denrées alimentaires. À titre d'exemple, l'agriculture industrialisée réduit les diversité des espèces car, dans ses monocultures, les insectes pollinisateurs ne trouvent pratiquement plus rien pour se nourrir. Les insecticides, utilisés tant dans le secteur privé que dans le monde agricole, contribuent considérablement à la disparition des insectes. Lorsque nous observons la disparition d'une espèce, elle peut être mise sur le compte de notre comportement qui remonte à quelques années, car elle intervient avec un certain retard. Et puisque nous continuons à nuire à l'environnement, le nombre et les espèces d'insectes vont encore diminuer.